Boxe Anglaise

La boxe anglaise, aussi appelée le noble art, entre dans la catégorie des sports de combat la boxe anglaise est le type de boxe le plus populaire au monde.

La tenue du boxeur est composée d’un short, de chaussures de boxe, de gants, d’un protège dents et d’une coquille. Le port du casque va dépendre du niveau, de l’âge et de la compétition ( combat amateur, combat olympique, championnat du monde, championnat de France…).

Les règles mettent l’accent sur l’agilité plutôt que sur la force. Les principaux coups d’attaque de la boxe anglaise sont le crochet, le direct et l’uppercut. La garde est une position des bras et des jambes qui consiste à la fois à se protéger et à préparer une attaque. Ce sport est accessible aussi bien aux femmes qu’aux hommes, munis de gants rembourrés afin de limiter le risque de coupure, et s’échangent des coups de poings, portés au visage et au buste. Le combat est divisé en intervalles de temps, les rounds, séparés par une minute de repos annoncée par une cloche où le pugiliste pourra être conseillé et soigné si besoin.

Que ce soit en boxe olympique ou professionnelle, les boxeurs tentent d’éviter les coups de poing de leur adversaire tout en essayant de le toucher. Des points sont attribués à chaque coup considéré comme net, puissant et précis. À la fin du combat, le boxeur ayant le plus de points est déclaré vainqueur. La victoire peut également être atteinte si un combattant met son adversaire hors de combat (par knockout ou KO), c’est-à-dire dans l’incapacité de se relever et de reprendre le combat après le compte de dix secondes de l’arbitre. Un combattant est également déclaré vainqueur si son adversaire blessé ne peut continuer le combat (KO technique ou TKO).

Les boxeurs qui s’affrontent sont du même sexe et de la même catégorie de poids. Il existe au total 17 catégories différentes :

  • Poids pailles : Inférieur à 47,128 kg (105 livres)
  • Poids mi-mouches : Entre 47,128 et 48,988 kg (108 livres)
  • Poids mouches :Entre 48,988 et 50,802 kg (112 livres)
  • Poids super-mouches : Entre 48,988 et 52,163 kg (115 livres)
  • Poids coqs : Entre 50,802 et 53,525 kg (118 livres)
  • Poids super-coqs : Entre 53,525 et 55,338 kg (122 livres)
  • Poids plumes : Entre 55,338 et 57,152 kg (126 livres)
  • Poids super-plumes : Entre 57,152 et 58,967 kg (130 livres)
  • Poids légers : Entre 58,967 et 61,237 kg (135 livres)
  • Poids super-légers : Entre 61,237 et 63,503 kg (140 livres)
  • Poids welters : Entre 63,503 et 66,678 kg (147 livres)
  • Poids super-welters : Entre 66,678 et 69,853 kg (154 livres)
  • Poids moyens : Entre 69,853 et 72,574 kg (160 livres)
  • Poids super-moyens : Entre 72,574 et 76,205 kg (168 livres)
  • Poids mi-lourds : Entre 76,205 et 79,378 kg (175 livres)
  • Poids lourds légers : Entre 79,378 et 90,719 kg (200 livres)
  • Poids lourds plus de 90,719 kg (plus de 200 livres)

il existe quelques légendes qui ont écrit l’histoire du noble art comme :

Muhammad Ali :

L’un des plus grands boxeurs de tous les temps, il bâtit les bases de sa légende en 1960 aux Jeux Olympiques de Rome où il arrache brillamment la médaille d’or à seulement 18 ans, il deviendra champion du monde peu de temps après dans la catégorie poids lourds et plusieurs de ces combats sont réellement devenus historiques .

Souvent imité mais jamais égalé, Ali « vole comme le papillon et pique comme l’abeille ». Son style de boxe et son jeu de jambes auront fait de lui l’un des plus grands boxeurs de l’histoire. Il terminera sa carrière avec 56 victoires dont 37 par KO et seulement 5 défaites. En 1999, Sport Illustrated le couronne « Sportif du siècle ».

Surnommé The Greatest, Mohamed Ali devient le premier triple champion du monde poids lourds. Il a participé à plusieurs combats de boxe historiques. Parmi ceux-ci, trois disputés contre son rival Joe Frazier sont considérés parmi les plus grands combats dans l’histoire de la boxe, ainsi que son affrontement contre George Foreman à Kinshasa dont il sort vainqueur par K.O. au 8e round devant environ 100 000 spectateurs, le 30 octobre 1974. Mohamed Ali est connu pour son style de combat peu orthodoxe pour un poids lourds, incarné par son slogan « vole comme un papillon, pique comme une abeille » et employant des techniques telles que le « Shuffle Ali », le « rope-dope », ainsi que, en amont du combat, le « trash talking » (en haranguant ses adversaires, il mène à leur encontre une véritable « guerre psychologique » et médiatique, pour les déstabiliser). Grâce à ses compétences et sa personnalité hors du commun, Mohamed Ali est devenu un des athlètes les plus célèbres dans le monde entier. Élu à 6 reprises meilleur boxeur de l’année par Ring Magazine (un record) et intégré à l’International Boxing Hall of Fame, Ali est considéré comme l’un des plus grands boxeurs de l’histoire.Au-delà de ses performances sportives, il atteint une notoriété inégalée chez un sportif par son goût du spectacle, sa personnalité provocatrice, ses prises de positions religieuses et politiques, puis son destin personnel.

Julio César Chavez :

Champion du monde dans trois catégories de poids différentes (super plumes, légers et super légers), il détient le record du plus grand nombre de combats pour un titre mondial (37), du nombre de victoires pour un titre mondial (31), et du plus grand nombre de défenses pour un titre mondial (27). Il est le boxeur qui a remporté le plus grand nombre de matchs d’affilée avec 87 victoires consécutives. Sa première défaite contre Frankie Randall stoppe une série de 90 matchs sans défaites (89 victoires et 1 nul).

Il intègre le International Boxing Hall of Fame en 2011. « J-C » comme il était appelé est régulièrement désigné comme le plus grand boxeur de l’histoire du Mexique, ainsi que l’un des plus grands boxeurs de l’histoire.

Seulement âgé de 18 ans, Chavez passe professionnel après seulement 15 combats amateurs. Il enchaîne victoire sur victoire et dans la catégorie des super-plumes et en quatre ans, il remporte pas moins de 43 combats dont 37 avant la limite.

Chavez Possède la plus longue série de victoires consécutives avec 89 combats victorieux d’affilés, le plus grand nombre de défenses de titres mondiaux, et le plus grand nombre de titres mondiaux disputés. Bref, une immense légende.

Mike Tyson : 

Le Kid Dynamite ou encore Iron Mike, reste le plus jeune champion du monde de l’histoire de la boxe anglaise. À seulement 20 ans, il était déjà sacré dans la catégorie reine des poids lourds.

Il remporte ses 19 premiers combats avant la limite, dont 12 dans la première reprise. Tyson unifie en quelques années, les ceintures WBC, WBA et IBF et devient alors le champion du monde incontesté. Il va conserver ses ceintures pendant 3 ans.

Mais avec 58 combats et 44 victoires par KO, Tyson reste et restera pendant longtemps dans les mémoires des passionnés de boxe anglaise.

Floyd Mayweather : 

Floyd Mayweather, Jr. est un boxeur américain né le 24 février 1977 à Grand Rapids dans le Michigan. Surnommé Pretty Boy, il est l’un des meilleurs boxeurs des années 2000, étant demeuré invaincu en plus de 18 ans de carrière professionnelle et 50 combats, mais aussi grâce à ses nombreux titres de champion du monde obtenus dans cinq catégories de poids différentes. Il met un terme à sa carrière le 27 août 2017. Il a été élu meilleur boxeur de l’année par Ring Magazine en 1998 et 2007.

Floyd Mayweather est un boxeur au style très spectaculaire dans sa façon de boxer, capable de prouesses techniques hors normes. Ses entrées sur le ring sont accompagnées quelquefois de mises en scène excentriques et de tenues vestimentaires originales. Sa façon de combattre est très riche techniquement, très calculée et agressive. Ses coups partent avec une vitesse fulgurante et sa précision les rend très efficaces. C’est ainsi qu’il met au tapis nombre de ses adversaires.

Ses attaques et contre-attaques sont portées au bon moment et avec grande précision. Il conclut ses combats le plus souvent par des crochets à mi-distance très puissants.

Il en est de même pour sa défense. Mayweather s’appuie principalement sur sa forte capacité à esquiver sur place et à se dérober par des pas de retrait et de côté, préférant cette forme de défense à des blocages. Son excellente mobilité (jeu de jambes) constitue une de ses forces. Du côté de ses qualités physiques, il fait preuve d’aptitudes exceptionnelles en matière d’endurance et de vitesse d’exécution.

Nous avons aussi . Sugar Ray Robinson, Roberto Duran, George Foreman, Joe Frazier, Marvin Hagler, Thomas Hearns, Roy Jones Jr, Miguel Cotto, Manny Pacquiao, Felix Trinitad, Vitali et Wladimir Klitschko, Evander Holyfield, Vasyl Lomachenko, Canelo Alvarez, Tyson Furry, Deontay Wilder,

fr_FRFrançais